Des programmes scolaires revus pour favoriser la maîtrise des fondamentaux

apprendre-fondamentaux-education-rentrée2016

 

La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud Belkacem a présenté les grands principes éducatifs de cette nouvelle année scolaire. L’objectif est de donner les moyens aux élèves de la maternelle jusqu’au collège par un programme continu et cohérent d’acquérir et de maitriser la langue française et les mathématiques. Explications. 

 

« Lire, écrire, compter, et penser »

Les programmes progressifs ont pour vocation de permettre à chaque élève d’acquérir le socle commun : apprentissages fondamentaux en CP, CE1, et CE2, consolidation de ces connaissances en CM1, CM2 et 6e puis approfondissement en 5e, 4e et 3e

La Ministre a redonné les grandes lignes de l’apprentissage, faisant taire par la même occasion des rumeurs qui avaient circulé cet été. « Non, l’arabe ne sera pas obligatoire, le latin n’aura pas disparu, et la maîtrise de la langue française sera, plus que jamais, une exigence fondamentale. Lire, écrire, compter, et penser : voilà ce que nous tenons à faire acquérir à chaque élève » a expliqué Nadjat Vallaud Belckacem avant de préciser : « Lire, c’est savoir déchiffrer des textes, en saisir les nuances, s’ouvrir à des écrits des siècles passés comme à des œuvres contemporaines. Écrire, c’est argumenter, décrire, et s’exprimer. Compter, c’est acquérir des connaissances mathématiques solides, sans occulter l’étymologie latine du verbe, « computare », qui a donné en anglais « computer », ordinateur. En abordant le numérique, la programmation et ses enjeux, nous donnons à nos élèves le moyen d’être acteurs et penseurs de cette révolution technologique, et non plus des usagers passifs. »

 

L’accent mis sur le français et les mathématiques

La maîtrise des fondamentaux est essentielle pour la réussite des jeunes, aussi, les programmes ont été revus en fonction. En primaire, le français et les mathématiques sont recentrés sur l’acquisition de ces fondamentaux. La pédagogie de la répétition et de l’entrainement quotidien est au cœur des nouveaux programmes. Les horaires de français sont renforcés permettant des travaux d’écriture et de lecture quotidien. Il en est de même avec les mathématiques. L’objectif est de d’instruire les élèves pour qu’ils disposent : des langages pour penser et communiquer, et des méthodes et outils pour apprendre.

 

M. Roizard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *