Le programme sur l’éducation d’Emmanuel Macron

 

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a dévoilé jeudi 2 mars son programme pour les présidentielles de 2017. Parmi les thèmes abordés, l’éducation. Le candidat du mouvement En Marche souhaite ‘une école qui garantisse la réussite de tous et l’excellence de chacun’. Pour cela il est selon lui nécessaire de donner la priorité aux fondamentaux et que les élèves qui sortent du lycée soit aussi bien prêt à s’intégrer rapidement professionnellement qu’à poursuivre leurs études. Voici les mesures qu’il propose pour y parvenir.

Pour Emmanuel Macron, il est important de relacer les élèves au cœur du débat et des réformes de l’éducation nationale. « Les élèves sont trop souvent les oubliés des réformes de notre Education Nationale. Notre principal objectif, celui qui doit présider à toute décision, c’est donc avant tout la réussite et l’épanouissement de chaque élève » explique-t-il. Pour Emmanuel Macron, l’éducation est la clé de la cohésion sociale et de la prospérité de la France. Il convient selon lui de réduire les inégalités qui se creusent à l’école.

 

Les propositions d’Emmanuel Macron

Pour le candidat la priorité doit être donnée à l’acquisition des fondamentaux en maternelle et en primaire puis à l’accompagnement personnalisé et à l’orientation au collège. Ainsi, il est nécessaire selon lui de « donner la priorité à l’apprentissage des fondamentaux ‘lire, écrire, compter’ dans le pré-scolaire, en maternelle et au primaire ». Pour y parvenir, il propose notamment de poursuivre la création de places en crèches et de diviser par deux les effectifs des classes de Cp et CE1 en REP et REP+. Il propose également de mettre en place au début de chaque année scolaire, des bilans personnalisés de la grande section jusqu’à la 3e pour aider les enseignants à pouvoir mesurer les progrès de chaque élève.

Par ailleurs, Emmanuel Macron désire renforcer l’accompagnement et les dispositifs d’orientation au collège et au lycée. Il souhaite également remettre en place le dispositif d’accompagnement après la classe pour venir en aide aux élèves en difficultés. Enfin, le candidat souhaite garantir à chaque jeune Français une insertion professionnelle réussie. Pour Emmanuel Macron, cela passe notamment par une intensification de l’apprentissage et souhaite donner les moyens pour que celui-ci fonctionne : « nous ferons un effort massif pour l’apprentissage. Nous développerons les périodes de pré-apprentissage, et les filières en alternance dans tous les lycées professionnels. Nous impliquerons pleinement les branches professionnelles dans la définition des programmes et l’organisation des formations ».

Toutes ces propositions s’accompagnent de mesures d’accompagnement et de formation du corps enseignant tout en souhaitant laisser plus de champ libre aux équipes pédagogiques pour qu’elles puissent s’adapter à leurs élèves.

 

M Roizard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *