Apprendre à décoder l’information

décoder l'information

Aujourd’hui grâce à internet nous sommes abreuvés de sources d’informations, plus ou moins fiables, et en grande quantité. Un groupe de journaliste du journal Le Monde a proposé d’aller rencontrer des élèves en classe pour les aider à décoder l’information qui les entoure. Une opération qui connaît un réel succès.

 

Le journal Le Monde a déjà mis en place des actions pédagogiques comme ‘Decodex’ pour pouvoir vérifier une source ou encore une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux. L’objectif est de permettre aux lecteurs, même moins avertis, de comprendre l’information qu’il trouve sur internet et de vérifier sa véracité avant de la diffuser sur les réseaux sociaux. Dans sa lancée, le quotidien a publié un guide pédagogique notamment à destination des enseignants pour que ceux-ci puissent s’en servir pour aider leurs élèves à décrypter les informations dans les médias. Parallèlement, des groupes de journalistes interviennent dans des classes de collèges et lycées à la demande d’enseignants pour sensibiliser les élèves à ce décryptage des médias et à l’importance de vérifier les informations avant de les transmettre. Deux jours seulement après avoir lancé la proposition, le quotidien a reçu plus de 200 demandes en provenance de la France entière. Preuve que cette démarche est nécessaire et attendue.

L’importance de décoder l’information

Le Monde explique dans son guide qu’il lui a semblé essentiel de publier ce « kit pour dénicher les fausses informations » et d’entamer cette démarche pédagogique. L’objectif est de donner les clés de compréhension pour décrypter l’information, même à des lecteurs moins avertis. « La question est d’autant plus grave à une époque où de fausses informations, rumeurs et autres complots sont diffusés à grande échelle sur les réseaux sociaux, ces plates-formes d’échanges devenues médias, et où les recommandations de nos contacts valent la hiérarchie de l’information » peut-on lire dans l’introduction. À titre d’exemple, en novembre 2016, Facebook a été accusé d’avoir influencé les résultats de l’élection américaine. « Au-delà de notre travail quotidien de journaliste, il nous a semblé essentiel de revenir à la base du problème et d’expliquer aux adolescents, particulièrement vulnérables aux fausses nouvelles, ce qu’est une information, pour qu’ils apprennent à adopter, pour eux-mêmes, des réflexes journalistiques ». Ces premiers outils de décryptage mis à disposition par Le Monde sont les prémices d’un projet pédagogique encore plus ambitieux prévu par quotidien qui verra le jour à la rentrée de septembre 2017.

 

M Roizard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *