‘Pas d’éducation, pas d’avenir’ : sensibiliser les jeunes

pas d'éducation, pas d'avenir

Du 1er février au 30 juin, a lieu dans les écoles la campagne ‘Pas d’éducation, pas d’avenir’. Cette campagne, organisée par deux associations, en faveur du droit pour tous à l’éducation est soutenue par le ministère de l‘éducation Nationale.

Aujourd’hui dans le monde, plus de 60 millions d’enfants ne vont pas à l’école. La campagne ‘Pas d’éducation, pas d’avenir’ créée en 1946 par la ligue de l’enseignement et soutenue par le ministère a pour but notamment de sensibiliser les jeunes à cette réalité et de financer des projets concrets pour permettre au plus grand nombre d’accéder à l’éducation.

 

Sensibiliser les jeunes aux disparités mondiales de l’éducation

Cette campagne est l’occasion de sensibiliser les jeunes de l’école au lycée sur cette problématique liée à l’éducation dans le monde, aux questions de citoyenneté et de solidarité. Pour aider les enseignants dans ce dispositif, des outils pédagogiques sont mis à disposition sur le site de la campagne. De même la ligue de l’enseignement propose d’accompagner les écoles et les enseignants dans la mise en place d’initiatives visant à développer l’éducation dans le monde.

 

Sensibiliser les jeunes à la différence de l’éducation

Le but de cette campagne est notamment de montrer aux jeunes que tout le monde n’accède pas à l’école avec la même facilité. Parmi les ressources pédagogiques disponibles, la série de 26 documentaires « Chemins d’école, chemins de tous les dangers », diffusée sur Arte, permet de comprendre que l’accès à l’école n’est pas aussi facile pour les uns que pour les autres, ne serait-ce que d’un point de vue géographique. Ces épisodes montrent bien que les enfants ont une grande soif d’apprendre et ne redoutent pas de marcher des heures à pied, ou de partir à cheval pour traverser des rivières gelées pour aller apprendre à l’école parce qu’ils savent que cela peut leur offrir un avenir meilleur. Un ‘serious game’ a été développé par France TV pour venir en complément éducatif de cette série avec deux niveaux de jeu, primaire et collège.

 

M Roizard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *