Tu n’aimes pas l’école ?

Alors comme ça, tu ne veux pas étudier ? Toi aussi, tu penses que sans papier, ton avenir sera tout de même radieux ? Aucune raison de soigner ton apparence professionnelle. Dans un monde compliqué, la frugalité est toujours bienvenue, disent les écolos.

Comme ces chèvres, j’aimerais te dire que les études sont inutiles mais je te mentirais. Crois-moi !

Les diplômes servent indiscutablement de démarreur pour une carrière. Tu pourrais toujours la jouer à la Hollywood avec des fils arrachés et connectés sous le volant. Tu pourrais. Mais tu ne devrais pas.

Oui, je sais ! Que de contre-exemples de réussite sociale ! Xavier Niels n’a que le Bac. Le PDG de Bricorama ne l’a même pas. Redescends sur terre l’ami ! Niels avait un père multimillionnaire et Jean-Claude Bourrelier a vu le jour en 1946 et a ouvert son premier Bricomarché en 1975 ; pendant les 30 glorieuses. Le contexte !

Les études sont un mal nécessaire. Il faudra que tu t’y fasses. Il ne s’agit plus de les aimer de nos jours, mais d’en tirer le maximum pour se construire un canevas professionnel avantageux.

Fais des études et de bonnes études si tu veux avoir accès facilement aux meilleurs emplois pour protéger ta future famille.

N’écoute pas les chèvres qui t’expliquent qu’ils ont réussi sans diplômes. Youtube te rendra riche. Les anges de la téléréalité te mettront en selle. Le football enfante des millionnaires à la chaîne. Vraiment ?

Fais des études mais de bonnes études. S’il s’agit de perdre ton temps dans des formations de sociologie, d’anthropologie ou ce genre de balivernes universitaires ; tu ferais mieux de t’inscrire directement au pôle emploi et épargner quelques euros bien sentis au contribuable français. Cela t’évitera aussi de perdre ton temps et tu pourras rapidement te précipiter vers une suite de métiers sans grand intérêt. Si tel est ton choix, il est respectable. Après tout, se lever de son lit pour pisser peut être considéré comme ambitieux pour certains. 

En fait, tu devrais voir les études comme un moyen d’acheter efficacement ta liberté. C’est un chemin vers ton indépendance financière. Il est boueux, long, fastidieux mais il te mènera vers tes objectifs personnels. Tu veux une belle femme, de beaux enfants, le grand appartement parisien et la villa en Sologne ? Les vacances à Bali et le respect des autres hommes ? Etudie !

Si tu veux te contenter de peu, nul besoin de pousser dans tes études. Mais assumes ton choix et ne sois pas envieux du succès des autres ayant choisi un autre chemin que toi. Tu as voulu demeurer ou devenir pauvre, tu as pris les décisions qui t’ont mené vers la pauvreté, tu es confortablement installé dans la pauvreté, tu as la pauvreté heureuse. Assume ! Ne te plains surtout pas.  

étudiante débordée par ses études

Inutile d’aller à la confrontation avec tes parents. On le connaît tous le refrain : « c’est pour ton bien »

Foncièrement, personne n’aime vraiment l’école. La plupart des gens aime la camaraderie, l’absence de responsabilités.

C’est la raison pour laquelle les parents sont nostalgiques de cette période : passer ses journées avec des copains, ne pas payer de factures et avoir pour seule obligation de ramener de bonnes notes à la maison ; et ce, pendant vingt ans !  

Juste quelques bonnes notes en contrepartie.

L’école ? Les grandes études ? Les belles études ? Ne les fais pas pour tes parents. Fixe-toi des objectifs de vie et ensuite, pense au chemin qui te permettra de les atteindre plus efficacement. Avoir des buts élevés et aucun diplôme, c’est le meilleur moyen de te crasher.

Tu as raison de ne pas écouter tout le dithyrambe sur l’école ; c’est assez surfait et ma foi, déprimant. Tu n’es pas obligé d’aimer l’école pour t’y rendre. Tu peux même détester l’école et t’y rendre. Je n’ai jamais aimé les légumes mais je comprends qu’il faut que j’en mange de temps en temps pour ma santé. Je n’aime pas les hôpitaux mais je m’y rends bien volontiers pour faire des examens ou me soigner. Tu ne sauras avec le temps que l’on ne fait pas ce qu’on veut dans la vie. 

Je ne te demanderais même pas de regarder au loin ; moi non plus, je ne me souciais que de me tirer la nouille et du repas du soir ; aurais-je l’aile ou le dos du poulet ?

Demande-toi ce que tu veux faire et quel est le moyen le plus efficace pour y arriver. Et nonchalamment, fais ton maximum pour l’atteindre. Il ne s’agit pas d’aimer ou pas. Personne ne te demande d’aimer la respiration. Tu n’as pas besoin d’aimer l’école pour y aller et même y exceller. Respire, si tu veux vivre. 

Osez le bon sens !

Magson de Pazou

Thirty day period To Go And What To See During Vacation In Singapore The Best

New free of cost slot machines Vegas-style on the net modern casino activities are added 7 days a week. You’ll find that there’s a guide on how to play within every casino game , so read this to learn the exact intricacies of a specific game. Wanting power forward, the web 2 . gambling den marketplace has got furnished entertaining activity during this calendar year reside at property period and offers been recently capable to increase its foundation of participants. (suite…)