Anglais et Excel font Emploi

avril 30, 2021
Catégorie : Non classé

Il ne s’agit pas d’être emphatique. Mais de vous signifier l’importance de la langue anglaise. La langue anglaise est un accélérateur de carrière et de salaires. Anglais et Excel font Emploi ? Vraiment ?

L’anglais vaut 10 fois votre meilleur diplôme et Excel, selon les secteurs d’activités dans lesquels vous souhaiteriez évoluer, en vaudrait davantage. La combinaison des deux est un sésame vers l’emploi éternel. 

La filière est la première boussole vers l’emploi.

L’on peut comprendre l’anxiété des étudiants face au marché de l’emploi actuel.

La crise est installée et demain sera encore plus compliqué qu’aujourd’hui. Les journaux sont défaitistes, l’information anxiogène, il ne fait pas bon d’être sans emploi ou étudiant de nos jours.

Et pourtant, gardez la tête froide car vous avez la possibilité, en choisissant d’investir sur des métiers porteurs de trouver une place au soleil dès votre sortie d’école.

Ingénieur ?  C’est le travail qui vient vous sortir du réfectoire. Auditeur financier ? Le stress ? Quel stress ?

Il va sans dire que les filières scientifiques vous garantiront un accès plus facile à l’emploi. Inutile d’ergoter sur cette évidence.

Vous n’avez pas choisi ces voies pour x raisons et vous vous interrogez sur votre avenir. Comment pourriez-vous améliorer votre accessibilité au travail ?

C’est une solution assez radicale mais qui peut avoir du sens.

fille lit dictionnaire anglais

Changer de filière en cours de parcours

Etudiant perdu dans une formation socio-culturelle ? Ta valeur ajoutée en terme d’employabilité actuellement est plus ou moins égale à 0.

Il peut donc être intelligent de changer de voies pour des formations commerciales.

Votre précédente formation pourrait même s’avérer un avantage si vous avez une bonne maîtrise des langues étrangères et des expériences à l’étranger. 

Il existe des formations universitaires niveau Master qui pourraient vous accueillir et vous offrir de meilleurs débouchés professionnels.

La formation LEA Assurances par exemple de l’Université Paris 13 Villetaneuse est très liée au monde des assurances. Les étudiants qui en sortent sont généralement recrutés pour travailler chez des assureurs maritimes ou aériens comme Axa, Generali.

Renseignez-vous et ayez le courage de reconnaître vous être trompé pour pouvoir réajuster correctement votre tir.

Il vous faudra redoubler d’efforts pour comprendre des matières qui vous étaient totalement étrangères. Mais le salut passera par cette réorientation de dernière minute.

Investir sur des outils de distinction

Anglais et Excel font Emploi 

C’est l’ultime solution. Il existe deux outils d’entreprises qui vous permettraient d’avoir un bon emploi, même sans aucun diplôme : la langue anglaise et Excel.

En vous appuyant sur ces deux piliers du monde de l’entreprise, vous pourrez trouver votre voie plus facilement.

Les entreprises préféreront très souvent recruter un étudiant ayant de très solides bases en langue anglaise. Elles savent qu’elles pourront le former après aux diverses techniques dont il aura besoin pour performer dans son emploi.

Par contre, s’il doit par exemple vendre ou acheter à l’étranger et qu’il est mauvais en anglais, elles n’auront ni le temps, ni l’envie de combler le retard pris.

La technique s’acquiert avec la répétition d’actions, l’expérience ; les langues requièrent davantage de subtilités et donc de temps pour être comprises et maîtrisées.

Dit autrement, il est plus rapide d’apprendre à faire une cotation que d’apprendre à la communiquer par mail à un client américain. Ne parlons même pas d’un échange téléphonique.

Si vous n’aimez pas tant l’école, souffrez d’aimer l’anglais et mieux, de maîtriser Excel.

Excel est le tableur de référence des entreprises. Ce logiciel domine le marché depuis plus de 30 ans et cela ne devrait pas changer.

Excel est partout dans l’entreprise et pourtant, très peu d’employés savent vraiment l’utiliser.

Anglais et Excel, clés de votre réussite

Parler Anglais ClaireYvesAndré

Si vous maîtrisez Excel, vous travaillerez dans l’analyse des données, communément appelé le big data.

Et le salaire moyen d’un data analyste junior est de 36000 euros.

Passez le TOSA et utiliser votre score comme argument de vente de vos compétences.

Vous pourrez travailler dans tous les étages de l’entreprise et votre maîtrise de cet outil vous rendra indispensable pour vos collègues.

En combinant Excel et Anglais, vous vous assurez d’avoir de véritables avantages concurrentiels sur tous les autres candidats.

La technique ? Vous l’acquerrez. Les entreprises investiront sur vous malgré le manque ou le déficit de diplômes prestigieux. Vous n’arriverez peut-être pas au sommet, vous ne végéterez pas dans des emplois précaires. Sans aucune réelle perspective d’avenir.

Si vous avez deux choses à avoir pour vous faire une place dans le marché de l’emploi : langue anglaise et Excel.

Osez le bon sens !

MdP

Commentaires