Éducation sexuelle des ados

éducation sexuelle des ados

 

En tant que parent, vous ne devez pas accepter de recueillir dans votre domicile, les amours incandescents de vos adolescents. Vous n’avez pas à les approuver mais à les contrôler. Soyons honnêtes, nous aimerions croire que nos enfants sont toujours aussi innocents face au sexe, mais la réalité est contraire.

 

 

La pornographie, les séries télévisées, les films, les adultes dans la rue, les affiches publicitaires… La réalité est sexualisée et il serait hypocrite de ne pas s’en rendre compte. Leur réalité est de plus en plus sexualisée et vous vous devez de faire votre mieux pour les aider à l’affronter.

 

 

Affronter le réel

Ils ne vivront pas dans un monde parfaitement chaste. C’est un fait et le plus tôt vous aurez accepté cette évidence, le plus vite vous pourrez leur prodiguer une éducation sexuelle. En effet, soyez celui ou celle qui les encadrera face à ce monde très intriguant. Prenez acte de ce fait et trouvez des moyens judicieux de limiter son influence sur vos ados. Le contrôle parental ne les empêchera pas d’utiliser le téléphone portable de leurs copains pour aller sur internet. C’est une belle occasion pour vous de jouer votre rôle de parent, de prévention.

 

 

Parler, communiquer, comprendre

En tant que père de famille, vous devez discuter avec votre fille et surtout vous devez la préparer à gérer l’afflux d’intérêt des garçons pour que cela ne nuise pas à ses études. Une grossesse est si vite arrivée, une carrière a si vite dérivée.

Parlez à vos enfants quand ils commencent à entrer dans l’adolescence. Ne le rabâchez pas tous les matins midis soirs, mais abordez le sujet quand l’opportunité se présente. Ne soyez pas alarmiste comme la plupart des parents qui diabolise le sexe. Vous risqueriez d’obtenir l’effet contraire. L’interdit est attirant. Le tolérable est naturel.

 

 

Évidemment, le sexe peut détourner des études mais nous avons tous couchés avec des filles et toutes nos vies n’ont pas déraillé. Il ne s’agit pas d’être laxiste mais de relativiser pour mieux contrôler. N’en faites pas tout un foin. Ils finiront bien par coucher avec quelqu’un, à votre insu.
Vous devez les prévenir des implications de coucher avec un autre être humain et les protéger de décisions impulsives. Emmener votre fille voir son gynéco avec votre femme. Sortez faire un tour avec votre garçon et profitez-en pour lui parler de ces hormones qui le brûlent, du comportement à observer face aux femmes et des protections contre les maladies sexuellement transmissibles.

 

 

N’oubliez pas qu’avant, les pères ramenaient leurs garçons à l’approche de leur maturité pour les déniaiser. Protégez-le de lui-même car il peut devenir père plus rapidement qu’il ne le croit. Eduquez-le sur les fausses accusations de viols et de paternité afin qu’il sache se couvrir. Répondez à ses questions les plus intimes et profitez-en pour affermir le lien complice que vous avez lui.

 

Profitez de toutes les occasions pour leur rappeler qu’ils peuvent venir vous voir s’ils ont le moindre questionnement. Incitez leurs grands-frères ou sœurs à les chaperonner, à les renseigner. Et n’hésitez pas à les mettre en garde sur les pédophiles et autres adultes qui se font une spécialité de les courtiser. Qu’ils aient assez confiance en eux et en vous pour ne pas avoir à la rechercher chez un adulte.

 

Sachez que vos enfants vous observent constamment et les rapports sentimentaux et comportementaux que vous avez avec votre femme, les inspireront directement.
Fournissez-leur des capotes quand ils vous présenteront leurs petites amies. Et pour les filles, leurs mères doivent leur expliquer les méthodes de contraception et s’assurer qu’elles prennent la pilule au minimum.
N’hésitez pas à leur montrer des cas de filles tombées enceintes très jeunes et les conséquences que cela a eu sur leur vie.

 

Pour vos filles, donnez-leur des conseils avisés sur les hommes et expliquez leur la vérité. N’édulcorez rien, vous ne voulez pas que votre fille soit la fille facile du quartier. Les approches, les techniques de drague, la psychologie des dragueurs, l’irréalisme de l’amour… Bref dites-leur les choses comme elles sont car si vous ne le faites pas, le monde se chargera de le faire et il ne prendra pas les gants.

 

 

 

Vous devez parler de sexualité avec vos enfants aujourd’hui si vous ne voulez pas vous réveiller une catastrophe à la maison. Faites le nécessaire pour les prévenir et vous assurer qu’ils aient assez confiance en vous pour venir vers vous quand ils ont besoin de conseils.

 

 

 

Osez le bon sens !

 

Magson de Pazou
claireyvesandreas@gmail.com