Étudiants, que faire pendant le confinement ?

confinement des étudiants

La situation de crise sanitaire risque de perdurer quelques semaines. Au moins 45 jours, disent les spécialistes. L’impact du confinement sur vos études sera énorme et les étudiants qui ont des examens en fin d’année vont devoir s’organiser pour continuer de travailler en attendant le dénouement.

 

 

Le confinement n’est pas un relâchement scolaire

 

L’assiduité est l’une des clés de la réussite scolaire et une année tronquée de plusieurs semaines comme celle-ci, risque de jouer de mauvais tours aux étudiants. Quelque soit le domaine d’études, vous avez tout intérêt à rester alertes et à poursuivre au mieux votre formation.

 

Des professeurs s’arrangent pour aiguiller leurs étudiants et les aider à se maintenir au niveau. Internet est précieux pour les échanges et certains écoles poursuivent leurs enseignements via vidéo-conférence. Les professeurs mettent à disposition leurs cours en ligne afin que leurs élèves puissent travailler.

 

 

Le confinement n’est qu’une interruption

 

Ne vous laissez pas endormir par la léthargie ambiante. A la reprise, parce qu’il y’ aura une reprise, ceux et celles qui se seront laissés aller devront cravacher dur pour y arriver. Il va falloir absorber le retard en très peu de temps et ceux qui auront décompressé céderont.

 

 

Par contre, ceux qui auront poursuivi avec une activité de révisions de cours et même de télétravail avec leurs profs pourront facilement s’adapter au rythme effréné. Vous devez donc avoir une discipline personnelle de travail chaque jour. Considéré vos études comme un boulot et chaque matin, consacrez au moins 4 heures à vos études. Revenez sur des notions que vous n’avez pas bien maîtrisées, approfondissez vos connaissances sur un domaine quelconque, enchaînez des exercices d’application sur les leçons que vous maîtrisez pour vous renforcer, bref effectuez une veille scolaire.

 

 

Le confinement est une opportunité

 

Dormez. Reposez-vous vraiment et rechargez les batteries car l’accélération des cours et des examens sera brutale. L’isolement est dangereux. Échangez régulièrement au téléphone et sur les réseaux avec vos amis et votre famille pour garder le moral.

 

Faites du sport, utilisez les applis dédiées pour le faire chez vous. Inutile de sortir de chez soi et de risquer d’être contaminé ou d’être contaminant. Et ceci doit être régulier, toujours dans l’idée de pouvoir vous bétonner pour supporter la charge de travail à venir. De nombreux organismes failliront dans quelques mois, à l’approche des examens car le relâchement excessif qu’ils auront effectué ne les préparera pas à l’accroissement des heures de cours.

 

 

Le confinement doit être fun

 

Et enfin, amusez-vous ! Profitez du reste de votre journée pour vous détendre, pour changer d’idée en regardant des films, en jouant aux jeux vidéos, en lisant, en faisant de la musique. Évacuez le stress actuel lié aux inquiétudes sur le coronavirus, en restant positifs, joyeux et compréhensifs. Les informations sont anxiogènes alors évitez d’être abonnés à tous les fils d’actualités pour vous “tenir au courant”. 10 minutes d’informations par jour devrait largement suffire à vous mettre à jour. Inutile de stresser sur ce que vous ne pouvez pas contrôler. Vous pouvez contrôler vos sorties de votre domicile, votre calme, votre alimentation, votre sommeil, votre travail et votre divertissement. Évidemment, le confinement est gênant pour tous mais restez chez soi permet de réduire la prolifération du virus. Ne soyez pas égoïstes. Ne soyez pas un problème, soyez un recours en cas d’aggravations. Si l’État a besoin de vous, il vous le fera explicitement savoir. Souffrez de rester chez vous pour protéger les autres.

 

 

 

Osez le bon sens !

 

Magson de Pazou
claireyvesandreas@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *