Le soutien scolaire à domicile en bref

 

Vous avez du mal à cerner ce qu’est le soutien scolaire à domicile ? Voici un résumé de tout ce que vous devez savoir sur cette activité en France pour éviter de passer pour un novice auprès de quelque expert de l’éducation.

 

Le soutien scolaire à domicile ?

 

C’est un complément à l’instruction reçue par un ou plusieurs élèves à son domicile, dans un centre spécialisé ou au domicile de l’enseignant. De manière générale, le soutien scolaire à domicile se passe au domicile de l’élève, il est individualisé, c’est-à-dire, un enseignant en face d’un élève pour transmettre ses connaissances en l’aidant dans ses devoirs ou en l’aidant à réviser, apprendre ou maîtriser des notions dans la discipline souhaitée.

 

Il est utilisé essentiellement pour l’apprentissage des matières comme le français, les mathématiques, la physique, la chimie ou encore les langues étrangères comme l’espagnol ou l’allemand. La durée d’un cours varie généralement entre 1 heure et 1 heure 30 minuts, en fonction de l’âge de l’élève.

 

Le soutien scolaire à domicile peut être aussi appelé couramment les cours particuliers ou l’aide scolaire à domicile, ou bien les cours à domicile. La notion de complémentarité aux enseignements reçus à l’école et d’exclusivité du fait qu’il s’adresse à un public restreint, sont par conséquent les élements constitutifs de ce modèle éducatif.

 

 

En France, c’est une activité économique qui génère des milliards d’euros de chiffre d’affaires mais qui est très largement pratiqué de manière illégale. Les cours à domicile ne sont pas déclarés auprès de l’administration fiscale par les parents qui font appel à un professeur pour leurs enfants en difficulté. L’on estime à 80% la part du marché illégal du soutien scolaire à domicile.

 

Ce sont essentiellement des étudiants d’universités et d’écoles de commerce ou d’ingénieurs qui servent de professeurs. Des sociétés spécialisés constituent l’essentiel de l’activité légale. Acadomia, Complétude sont les deux grands leaders du secteur avec une couverture géographique nationale. Ces groupes ont constitué un réseau de franchises ou de centres qui émaillent le territoire hexagonal.

 

La France recense plus de 12000 entreprises de soutien scolaire à domicile. En général, ce sont des individus qui créent une EURL pour faire reconnaître leur activité professionnelle. Le soutien scolaire à domicile légale pèse deux à trois milliards d’euros chaque année.

 

Ces sociétés ont aussi développé des stages d’été ayant un très grand succès, où des groupes d’enfants s’y rendent pour préparer leur rentrée scolaire en révisant ou en anticipant les leçons. Ces cours se font en mini-groupes de 5 à 12 élèves.

 

Des associations à but non lucratif créées notamment par les mairies de villes donnent aussi des cours aux élèves en difficulté scolaire.

 

 

Afin de mieux encadrer ce secteur, le gouvernement français a mis en place des aides fiscales auprès des ménages au travers du plan Borloo et de la création d’un agrément pour les entreprises spécialisées. Les entreprises agréées bénéficient d’une TVA réduite et leurs clients, les parents d’élèves, d’une réduction d’impôts de 50% sur chaque heure de cours effectué.

 

Le salaire horaire varie de 20 à 50 euros en général avant l’application de la réduction fiscale dédiée à ces entreprises de services à la personne. De fait, seules les familles aisées peuvent se permettre d’avoir recours au soutien scolaire légal. C’est ce qui explique la bonne vitalité du soutien scolaire à domicile illégale ou ‘au noir’, ‘au black‘.

 

Désormais, vous êtes un connaisseur. Vous pouvez briller dans les dîners en toute décontraction, le soutien scolaire à domicile n’a plus de secret pour vous. Santé !

 

 

Yannick Djeugoué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *