Stabilité émotionnelle des enfants de mères célibataires

 

beau père à domicile

 

 

Mères célibataires, évitez de présenter vos conquêtes amoureuses à vos enfants. Cela ne pourra que nuire à leurs études et surtout à leur stabilité émotionnelle.

 

 

Un enfant, certes a besoin d’une présence masculine à la maison pour s’épanouir. Le rôle du père n’est plus à célébrer ici. Il est de votre devoir de mère de protéger vos enfants de vos errements sentimentaux en les préservant de ces hommes. Les enfants, plus ils sont jeunes, plus ils s’attachent. Si vous avez quitté leur père, il est préférable pour leur bien de ne pas les soumettre immédiatement à une autre présence que celle de leur papa. La maison doit demeurer le plus longtemps possible un sanctuaire. Voir ses parents se déchirer puis se séparer est troublant. De nombreux enfants ne s’en relèvent pas. Ils ne font plus confiance à qui que ce soit car en règle générale, ils pensent être responsables de la situation.

 

 

En tant que mère, vous devez rassurer vos enfants et maintenir un lien avec leur père. Ne pratiquez pas d’aliénation parentale si vous ne voulez pas que vos enfants en payent le prix dans leur vie adulte. Le papa doit rester une présence même distanciée ou lointaine dans l’esprit des enfants. Ils doivent savoir qu’ils sont toujours aimés par les deux parties et qu’ils ne sont d’aucune manière coupables de la séparation.

 

 

Si vous soumettez vos enfants à la présence d’un nouvel homme à la maison, il naîtra des conflits immanquablement des conflits avec le beau-père (l’intrus, le remplaçant de leur papa, le concurrent, le problème), avec la mère (non aimante, frivole, égoïste, jem’enfoutiste) et dans leur esprit (je dois choisir mon camp ou faire semblant?).

Le beau-père se retrouvera dans une situation tendue et subira les vexations des enfants afin d’être expulsé du foyer comme un corps étranger, et dans le but final de réinstaurer le père écarté. Cela peut avoir des conséquences dramatiques sur leurs études; les notes vont chuter, les absences en classe se multiplier, les heures de colle aussi, le décrochage scolaire est fort probable, voire inévitable.

 

 

Si les enfants s’entendent avec leur beau-père, ils se sentiront coupables vis-à-vis de leur père. De plus, il est dangereux d’inviter des personnes que l’on ne connaît pas bien chez soi. Combien de filles ou de garçons ont subi des attouchements et viols de leurs beaux-pères ou du petit-ami de leur mère ?

 

 

Dans le meilleur des cas, l’attachement profond d’un enfant est assez unique et vous avez intérêt à ce que cet homme reste très longtemps dans votre vie. Si vous multipliez les amants et copains comme le pain, vos enfants ne pourront pas se fixer et s’attacher à tous ces hommes qui défilent chez vous. Leurs études s’en ressentiront, leur respect pour vous s’étiolera, leur confiance en eux sera ruinée et leur peur de la séparation accentuée.

 

 

Il est donc de votre responsabilité en tant que mère de ne pas installer un autre homme que leur père à la maison, notamment s’ils sont encore des enfants ou en plein dans l’adolescence. Les hôtels existent pour une raison. Ne les soumettez pas à vos histoires d’amour; ils vous en voudront et ne vous respecteront pas. Les filles auront du mal à s’attacher, à avoir des relations amoureuses longues et épanouies. Organisez vous comme vous le souhaitez, mais ne ramenez aucun homme à domicile si vous aimez vos enfants.

Et si vous devez vous remarier, prenez le temps de le faire. Donnez leur le temps de grandir. Préparez le terrain progressivement, sur quelques années avant qu’il ne dorme chez vous. Puis, demandez-leur ce qu’ils en pensent et tenez compte de leur avis. Assurez-vous de maintenir le lien avec leur père et faites comprendre à votre nouveau fiancé qu’il ne remplacera pas leur père. Laissez les sortir de l’adolescence, si possible d’aller à l’université, de sortir de votre maison. Et ensuite seulement, vous pourrez vous marier et vivre votre vie entièrement avec votre mari.

 

 

 

Osez le bon sens !

 

Magson de Pazou
claireyvesandreas@gmail.com