Tatouages et éducation de vos enfants

 

tatouage à l'école

C’est la mode et c’est votre rôle d’adulte de proscrire le tatouage à votre domicile pour le bien de vos enfants. Ne vous laissez pas déborder par les incitations culturelles à se tatouer, se piercer, se mutiler pour se démarquer des autres.

 

 

L’on pourrait donc comprendre que des adolescents se laissent convaincre. Mais le tatouage s’est généralisé, mondialisé et ce qui restait confiné dans les marges de la société (prison, transports maritimes, armée) est un phénomène culturel majeur qui touche tous les pans et les couches de la société. On en finirait par croire que ne pas se tatouer est une exception. Ce n’est pas encore le cas mais la domination du dessin sur le corps à la télévision, dans les journaux, dans la rue, nous montre son impact culturel. Il est de votre responsabilité d’expliquer à vos enfants que le tatouage se regrette. Ils le regretteront quand ils seront adultes et vous ne souhaitez pas que cela leur arrive.

 

 

Un tatouage est un dessin décoratif et/ou symbolique permanent effectué sur la peau. Le tatouage est considéré comme un type de modification corporelle permanente. La technique du tatouage consiste à injecter l’encre sous la peau à l’aide d’aiguilles ou d’objets pointus. L’encre est déposée sous la peau entre le derme et l’épiderme. La profondeur de la piqûre varie de 1 à 4 mm en fonction des types de peau et des parties du corps, les zones les plus épaisses se situant dans le dos, les coudes et les genoux.  Source: wikipedia

 

 

Le tatouage est durable et votre enfant doit savoir qu’il lui sera difficile et onéreux de le retirer dans quelques décennies quand il le regrettera. Parce qu’il le regrettera. Les raisons pour lesquelles il se tatoue, sont purement esthétiques et modeuses.

 

 

Le tatouage n’inspire pas confiance

 

A l’adolescence, l’on se cherche et l’on est rarement le même individu avec la même mentalité et vision du monde quelques années plus tard. Vous devez donc interdire le tatouage dans votre maison. Les filles qui se tatouent sont considérées comme instables et auront beaucoup de mal à trouver un conjoint de qualité pour fonder leur famille.

 

 

Le tatouage dans le milieu scolaire peut éloigner les bonnes âmes de votre enfant. Ces camarades de classe vont le considérer comme un « bad boy », et l’attention négative qu’il aura, pourrait le mener directement vers l’échec scolaire. Les professeurs ne le prendront pas au sérieux. Les préjugés sont puissants. Il veut absolument s’intégrer et faire partie d’un groupe, d’une bande. Vous devez surveiller ses fréquentations. Le rap est très instructif si l’on se concentre sur les paroles, l’écriture, le travail stylistique des chanteurs. Vous n’avez pas besoin de lui interdire d’écouter le métal ou le rap, mais profitez de sa passion musicale pour l’initier aux textes, au maniement de la langue française et à l’apprentissage de la langue anglaise. Il n’est pas obligé d’avoir les tatouages de ses stars préférés pour aimer leur musique et ou se mettre à la musique. Soyez patients et éducateurs. Le tatouage ne fait pas la qualité; l’écrit, le style oui !

 

 

Aujourd’hui, une partie de la scène rap se tatoue le visage. Ces artistes, à peine sortis de l’adolescence ont le visage couvert de tatouages et cela semble être « fun ». Post Malone, 21 Savage, Lil Uzi Vert ou Tekashi69, ces influenceurs pourraient causer des troubles dans votre famille. Et vous ne devez pas transiger. Que se passe-t-il quand le fun est passé et qu’il faut trouver un job ?
Vous devez protéger l’avenir de votre enfant et si cela passe par le protéger de lui-même, alors jouez le rôle du méchant avec plaisir.

 

 

L’habit ne fait pas le moine mais on reconnaît le moine par son habit. Votre fils tatoué comme un camionneur polonais sera considéré comme un danger par tout employeur potentiel. Les carrières artistiques sont limités, fluctuantes et en général, mal payées. Votre fils sera jugé sur son apparence, peu importe qu’il soit un saint. Un tatouage alerte et au pire, repousse. A éviter.

 

 

Le tatouage est permanent

 

Les tatouages font partie de ces erreurs de jeunesse que l’on regrette mais que l’on a du mal à reconnaître. Un piercing encore peut se refermer une fois que le bijou est retiré. Un tatouage, difficilement. Ne laissez donc pas les médias corrompre vos enfants. Ils vont grandir, leur peau va se ramollir, vont-ils faire du sport ou grossir ? Dans quel état d’esprit seront-ils dans 20 ans avec leur scorpion sur un ventre bedonnant ? Faites la leçon, soyez pédagogue et saisissez toutes les occasions pour montrer les ravages du tatouage.

 

 

Un tatouage est un marquage permanent de sa bêtise au vu et au su de tout le monde. Nous avons tous été ados, nous avons tous été des petits cons. Préservez votre enfant de son impulsivité, du clinquant, de la mode. Et s’il tient absolument à en avoir un, faites lui comprendre qu’à 18 ans, il sera un adulte et il pourra se faire tous les tatouages au monde, tant qu’il ne vit pas chez vous.

 

 

 

Osez le bon sens !
Magson de Pazou
claireyvesandreas@gmail.com